La route d’Algérie

Cet itinéraire se situe à l’est d’Alboran. Il est principalement emprunté par les migrants algériens – harragas. Embarqués sur des bateaux à moteur, leur objectif est d’atteindre la côte d’Almeria. Mais ces derniers temps, l’itinéraire s’est élargi afin d’éviter la violence du contrôle migratoire : les îles Baléares et la région de Valence deviennent de nouvelles destinations, plus difficiles et encore plus dangereuses pour la vie des personnes qui choisissent ce chemin.

Le manque de ressources mobilisées pour rechercher les bateaux dans la zone et l’avertissement tardif des situations à risque par peur des expulsions font que la route reste invisible. De nombreux bateaux disparaissent sans laisser de traces, laissant les familles dans une situation d’incertitude quant à la disparition de leurs proches.

DERNIERS INFORMATIONS

Année 2022
426

Personnes
disparues

38

Personnes
décédées

HISTORIQUE DE LA ZONE

RAPPORTS

Consultez et téléchargez les rapports élaborés par notre collectif. Faites-vous l’écho de l’état d’esprit, de l’expérience et du vécu des personnes migrantes se trouvant au coeur des frontières.