Tragédie 17/08/2021

Il s’agissait d’un pneumatique gris et noir, qui est parti avec cinquante-quatre personnes à bord. Sept personnes ont survécu, dont une femme. Sur les 47 victimes, trois hommes sont morts à l’hôpital et 44 sont portés disparus.

Les survivants ont déclaré avoir demandé de l’aide à des bateaux de pêche, qui leur ont donné de l’eau, mais n’ont pas prévenu les services de secours. À la dérive pendant deux semaines, ils sont morts de soif et de faim. Les corps ont été laissés à bord pendant un certain temps, puis rejetés à la mer. Maintenant, après le naufrage à Nouadibu (Mauritanie), ils attendent d’être expulsés vers le désert. Ils ne veulent pas être expulsés, mais traités comme des naufragés.