Nous sommes un collectif qui défend les droits des personnes et des communautés en mouvement.

Ce collectif est né en 2002. Il est le fruit de la rencontre et de la synergie de plusieurs défenseurs des Droits de l’Homme sur différents territoires de la frontière occidentale de l’Europe.

Nous agissons dans une perspective transnationale, interculturelle, antiraciste et féministe; nous tissons des réseaux avec les personnes et les communautés migrantes. Nous dénonçons les frontières en tant qu’espaces d’impunité et nous luttons pour le rétablissement des droits des personnes en mouvement en tant qu’êtres humains.

DROIT À LA VIE

Chaque jour, en osant faire usage de leur droit à la migration, des dizaines de personnes risquent leur vie en mer ou aux barrières frontalières. Leur seule aspiration à se déplacer est un défi envers le contrôle de l’immigration et ses violences. Notre action a permis de protéger la vie de plus de 100.000 personnes à la frontière séparant l’Afrique de l’Europe de l’ouest.

Un de vos proches a disparu à la frontière?
CONTACTEZ NOUS

VICTIMES ET BOURREAUX

Les décès et les disparitions aux frontières se produisent en toute impunité. Depuis des années, le Colectivo identifie les victimes et désigne les responsables.

DE LA DOULEUR À LA JUSTICE

Les familles des victimes aux frontières sont impuissantes : les États rendent invisibles la mort ou la disparition de leurs proches. De plus, ceux qui osent défendre les droits de l’homme des personnes en déplacement sont sévèrement pénalisés. À Caminando Fronteras, nous avons intenté des centaines de procès dans le but d’apaiser leur douleur et obtenir justice et réparation.