Tragédie 06/12/2021

Nous avons alerté les services de secours à midi, dès que nous avons été contactés par les personnes à bord. Ils ont continué à envoyer des positions tout au long de l’après-midi, mais les services de secours n’ont pas pu les localiser. À un moment donné, ils ont signalé des problèmes de moteur, jusqu’à ce qu’il soit impossible de les localiser à nouveau par téléphone. Ils ont finalement été localisés et secourus aux premières heures du matin, bien qu’avant le sauvetage, deux femmes, un homme et un enfant étaient portés disparus depuis la nuit précédente. Parmi les survivants, sept hommes, une fille et sa mère ont été emmenés à l’hôpital.

Tragédie 17/10/2021

Ils ont appelé depuis un pneumatique car ils coulaient le matin près de Blaya (Laayoune). Ils ont envoyé une position, mais l’Espagne a dit qu’ils n’arriveraient pas à temps pour le sauvetage et le Maroc a donné l’impression qu’ils ne se préparaient pas.

Au final, les deux pays ont mobilisé des moyens de secours, le Maroc a sauvé soixante-dix personnes. Les survivants ont déclaré qu’il y avait en fait soixante-treize personnes, dont trois sont restées dans l’eau.

Tragédie 17/08/2021

Il s’agissait d’un pneumatique gris et noir, qui est parti avec cinquante-quatre personnes à bord. Sept personnes ont survécu, dont une femme. Sur les 47 victimes, trois hommes sont morts à l’hôpital et 44 sont portés disparus.

Les survivants ont déclaré avoir demandé de l’aide à des bateaux de pêche, qui leur ont donné de l’eau, mais n’ont pas prévenu les services de secours. À la dérive pendant deux semaines, ils sont morts de soif et de faim. Les corps ont été laissés à bord pendant un certain temps, puis rejetés à la mer. Maintenant, après le naufrage à Nouadibu (Mauritanie), ils attendent d’être expulsés vers le désert. Ils ne veulent pas être expulsés, mais traités comme des naufragés.

Tragédie 04/08/2021 (2)

La veille, le 3 août au soir, soixante-deux personnes, dont sept femmes et deux enfants, ont quitté Blaya à bord d’un canot pneumatique. A ce jour, il n’y a plus de nouvelles d’eux.

Tragédie 04/08/2021

Au moins soixante-quinze personnes ont appelé, nous ne connaissons pas le nombre de femmes à bord, dans un canot pneumatique qui coulait au large de Blaya à une heure du matin. Ils ont dit qu’ils coulaient depuis trois heures et qu’ils appelaient les autorités à l’aide. Nous avons envoyé une position, mais les autorités marocaines ne voulaient pas sortir. Ils ont été secourus à quatre heures et demie du matin. Selon les survivants, trois personnes ont été déclarées mortes.

Tragédie 27/06/2021

Une personne a été portée disparue pendant le sauvetage. Une femme a été recueillie par le Salvamento Marítimo de Canarias lorsqu’elle est tombée à l’eau alors que la marine marocaine procédait au sauvetage.