Tragédie 13/05/2022

Cinquante-trois personnes sont parties avec des problèmes de flottabilité, elles ont décidé de retourner à la côte. Là, toutes les personnes sauf quinze ont été arrêtées. Ces quinze personnes sont retournées dans la mer.

Quelques heures plus tard, les personnes détenues ont déclaré qu’elles n’avaient plus de nouvelles de ceux qui avaient regagné la mer. Les personnes à bord d’un cayuco qui a atteint Gran Canaria les ont trouvés pendant la traversée, les ont aidés en leur donnant de la nourriture et de l’eau et ont guidé les services de secours, ce qui a permis de sauver le bateau.

Malheureusement, un garçon sénégalais est mort à bord du bateau. Qu’il repose en paix.

Tragédie 25/04/2022

Lorsque le Salvamento Marítimo est venu à la rescousse, le bateau a chaviré. Vingt-quatre personnes, dont onze femmes et sept enfants, étaient portées disparues et le corps d’une femme a été retrouvé. Que les victimes du naufrage reposent en paix.

Le seul enfant survivant, M.K., est devenu orphelin après le naufrage et n’a pas encore été réuni avec sa famille. Elles attendent toujours d’être réunis et que le droit de M.K. de grandir dans une famille soit respecté.

Tragédie 02/02/2022

Les 57 personnes, dont deux femmes, ont quitté le Cap Boujdour le 31 janvier dans un bateau qui, au troisième jour dans l’eau, a commencé à se briser. Le naufrage s’est produit à 35 km de Fuerteventura. Seize personnes ont disparu et le corps d’un homme a été retrouvé.

Tragédie 10/01/2022

Le matin du 10 janvier, une position est envoyée depuis une yole. Nous avons immédiatement transmis l’information aux services de secours et avons régulièrement appelé pour vérifier s’il y avait des nouvelles du bateau. À midi, un parent a appelé pour dire qu’ils avaient des problèmes, que le bateau avait heurté une bosse en sortant, tandis que le MRCC a confirmé qu’il avait un navire dans la zone.

Il n’y a plus eu de nouvelles de la yole jusqu’au lendemain, lorsque le MRCC a déclaré avoir reçu une position. Bien qu’ayant la position, le sauvetage du bateau n’a pas été effectué, étant évident le manque de moyens activés pour la recherche.

À ce jour, les soixante-huit personnes sont toujours portées disparues.

Tragédie 26/11/2021

Ce jour-là, il y avait une tempête, les conditions de navigation et de sauvetage étaient difficiles. Les ressources limitées de recherche et de sauvetage ont rendu difficile la localisation de l’embarcation. Les téléphones à bord ont fonctionné toute la journée, mais on ne pouvait entendre que le vent. Lorsqu’il a été secouru, un homme et une femme étaient morts à bord.

Tragédie 01/11/2021

Trente-cinq personnes, dont 14 femmes et 12 enfants, sont toujours portées disparues après avoir quitté le Cap Boujdour.

Tragédie 01/10/2021

Trois jours après le départ du bateau du Cap Boujdour, des familles ont été alertées de la disparition de leurs proches à bord d’une embarcation avec 41 personnes, dont 17 femmes et deux enfants.

Tragédie 30/09/2021

Quarante et une personnes ont été portées disparues après avoir fait naufrage alors qu’elles tentaient de rentrer. Deux jours plus tôt, elles ont appelé à l’aide, mais les ressources n’ont été mobilisées que lorsqu’il était trop tard.

Deux femmes et trois hommes ont été recueillis comme survivants, et seize corps ont été transportés à la morgue de Dakhla. Des proches se sont présentés pour procéder à l’identification, mais on leur a dit qu’ils ne pouvaient pas le faire sans autorisation, alors ils se sont rendus dans les ambassades pour la demander. La plupart sont originaires de Guinée Conakry et de Côte d’Ivoire.

Tragédie 14/09/2021

Soixante-deux personnes, dont des femmes et des enfants, ont disparu à bord d’une embarcation qui a quitté Boujdour le 13 septembre.

Tragédie 22/08/2021

Ils étaient sortis de Boujdour depuis deux jours lorsque 66 personnes ont été retrouvées à bord d’un canot pneumatique par un bateau de pêche, qui a alerté les services de secours. Les personnnes survivantes ont signalé qu’un homme a été porté disparu pendant ces deux jours.

Tragédie 06/08/2021

Les 40 personnes, dont dix femmes et cinq enfants, n’ont donné aucun signe de vie depuis qu’elles ont embarqué sur un canot pneumatique le 6 août.

Tragédie 12/07/2021 (2)

Bien que cette embarcation ait été alertée le jour du départ, ce qui est crucial pour augmenter les chances de retrouver les personnes à bord en vie, elle n’a jamais été localisée.

Tragédie 12/07/2021

Quatorze personnes, dont trois femmes et deux enfants, ont été secourues par un bateau de pêche. Les 16 autres personnes sont mortes en mer, dont quatre Nord-Africains. L’embarcation était pourrie, l’eau entrait par les poutres.

Tragédie 02/05/2021

Le bateau entier avec vingt-quatre hommes, vingt et une femmes et quatre enfants a disparu.