RAPPORT

Suivi du Droit à la Vie 2015/16





Les données présentées ci-dessous sont le fruit d’un suivi exhaustif effectué 365 jours par an par notre Collectif. Communautés de migrants, services de secours, réseaux familiaux et défenseurs des droits humains sur le terrain, nous collectons, comparons et systématisons les informations nécessaires

Entre septembre 2015 et décembre 2016, nous avons recueilli une série de données présentées dans notre rapport intitulé « Après la frontière ».


En 16 mois, nous avons reçu 309 alertes provenant d’embarcations qui se trouvaient sur les voies maritimes donnant accès à l’Espagne et qui appelaient à l’aide. Au total, 7079 personnes ont risqué leur vie sur cette période.


Nous avons recensé 388 personnes décédées en mer, dont 31 femmes et 122 enfants ou adolescents. Parmi elles, seules 22 ont pu être identifiées, leur corps ayant été retrouvé dans la mer. Les autres ont disparu sans laisser de traces, plongeant leur famille dans une profonde douleur.


Sur un total de 23 signalements au niveau des barrières de Ceuta et Melilla, nous avons comptabilisé 2213 personnes victimes de séparation forcées et 569 victimes de retours à chaud.

DONNÉES PAR ITINÉRAIRE

TRAGÉDIES

DISPARUS
MORTS

MORT
CONFIRMÉS

LA ROUTE D´ALBORAN

LA ROUTE D`ARGELIE

LA ROUTE DES CANARIES

LA ROUTE DU DÉTROIT DE GIBRALTAR

INFOGRAPHIES