Rokiatou Konate

La petite Rokiatou Konate, âgée de douze mois, et sa mère, Tienaka Diomande, ont embarqué les 29/30 septembre à Dakhla sur un bateau qui a disparu depuis. Ils pourraient faire partie des victimes d’un bateau qui a disparu avec tous ses occupants, parti de Dakhla le 30 septembre.

Koné Abdoul

Le jeune homme de 29 ans a embarqué quelque part au Maroc le 22 novembre 2020 avec trente-quatre autres personnes. Ce jour-là, il a eu la dernière communication avec sa famille, qui le recherche depuis lors.

Bri Odio Ange Christelle

BRI-ODIO-ANGE-CHRISTELLE

Sa sœur la cherche depuis que le bateau sur lequel elle se trouvait avec 59 autres personnes a disparu.

Aminata Kante

Depuis qu’elle a quitté Dakhla le 14 février 2020, sa famille n’a plus entendu parler d’elle.

Kacou Simon

kacou simon

Originaire de Côte d’Ivoire, sa sœur ne sait pratiquement rien concernant sa disparition. La dernière fois qu’elle l’a vu vivant, c’était dans une vidéo où Kacou semblait traverser une forêt. Il a peut-être tenté de rejoindre l’Espagne en bateau mais les informations ne sont pas claires.

Soumahoro Makoko

Elle se trouvait dans la ville de Dakhla dans le but de mettre le cap sur les îles Canaries. Depuis sa disparition à la veille de Noël 2019, son frère ne sait pas avec certitude si elle a pu mourir en mer ou si elle est toujours vivante.

Kanaté Souleyman

Ce jeune garçon de douze ans a disparu avec le reste de l’équipage alors qu’ils faisaient route vers les îles Canaries à bord d’un bateau de fortune (patera). Sa mère et sa sœur, arrivées à Las Palmas à bord d’un autre bateau, ne l’ont jamais revu vivant.

Toure Fatoumata

toure fatoumata

Fatoumata voyageait vers les îles Canaries. Son embarcation est partie le 18 décembre 2019. Ce jour-là, plusieurs bateaux ont été repêchés par les services de secours. Cependant, elle n’a plus jamais donné signe de vie. Il est possible qu’elle ait péri pendant la traversée. Son frère vit dans cette incertitude constante.

Sy Amadou

Sa sœur l’a contacté pour la dernière fois le 23 novembre à 20 heures. Amadou affirmait être parti sur une embarcation avec soixante-douze autres personnes dans le but de traverser la mer d’Alboran.

Cissé Vakaba

Il aurait entrepris de traverser la mer d’Alboran le 19 décembre 2018. Depuis ce jour, sa sœur n’a plus eu de contact avec lui. Elle craint que son Cissé ait tragiquement perdu la vie en mer, mais personne n’a pu le lui confirmer.

Boubou Sylla

Boubou Sylla

Jeune homme originaire de Côte d’Ivoire, il voyageait avec son frère et 57 autres personnes. Après avoir fait naufrage, les survivants secourus ont été répartis entre Melilla et Motril. Son frère l’a cherché dans les deux villes sans pour autant jusqu’à présent le retrouver.

Larisa

Larisa est la plus jeune de la fratrie. Elle travaillait comme coiffeuse en Côte d’Ivoire mais elle avait eu l’ambition personnelle d’aller tenter sa chance au Maroc. Sa prestance lui valait le surnom de « Petite étoile » car partout où elle allait, elle était entourée de nombreux amis. Tous la définissent comme affectueuse et sociable, tout en soulignant néanmoins son fort caractère: « Il n’y avait pas moyen de la faire changer d’avis ».